Ambassade de Bulgarie en France



Le Tourisme


La Bulgarie, une destination pendant toutes les saisons

Un pays pittoresque, situe au carrefour entre l'Occident et l'Orient ; à 3 heures par avion de Paris ; une histoire de 13 siècles; l'héritage mondial sous les auspices de l'UNESCO - 7 sites culturels et 2 parcs naturels ; une nature magnifique

La destination la Bulgarie - synonyme de la qualité

Un climat doux ; des sables fins au bord de la mer Noire ; des hautes montagnes ; des ressources diverses de la nature pour les randonneurs ; des très bonnes conditions pour la balnéologie.
Une très grande diversité de l'offre touristique bulgare:
Circuits classique; voyages d'affaires; voyages à thème - art et traditions, villages bulgares, architecture, religion et monastères, vins, botanique, ornithologie, géologie et minéralogie, la Vallée des Roses … ; SPA, Thermalisme, Thalassothérapie, Balnéothérapie ; Randonnées à pied et à cheval ; Canning ; Ski, Pêche et Chasse, Tourisme rural


Le tourisme culturel

Les possibilités de visiter les monuments de différentes époques historiques représenteront un fort intérêt pour les touristes étrangers en Bulgarie. Ce sont des trouvailles préhistoriques, des sépulcres thraces, des monuments de l'époque grecque (amphithéâtres), des forteresses romaines, des monuments historiques de la période du Ier et du IIe Royaume bulgare. 
Des monuments d'intérêt architectural de l'époque de la Renaissance ont formé l'aspect de villes entières ou de certaines parties d'entre elles, comme : Veliko Tarnovo, l'ancienne ville de Plovdiv, Nessebar, Sozopol, Triavna, Koprivchtitsa et un grand nombre de villages..


Monuments culturels et sites naturels bulgares, inscrits dans la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO:

  • Le Cavalier de Madara (bas-relief du IXe siècle)
  • Les tombeaux thraces de Kazanlak et de Svechtari (IVe siècle av. J.-C.)
  • Le Monastère de Rila (Xe siècle)
  • L'Eglise de Boyana (XIIIe siècle)
  • Les églises rupestres d'Ivanovo (XIVe siècle)
  • L'ancienne ville de Nessébar (colonie grecque au IVe siècle av. J.-C. et églises médiévales)
  • Le Parc national Pirine
  • La Réserve Srebarna


Le tourisme balnéaire

La mer Noire: La côte bulgare de la mer Noire est réputée pour ses dizaines de kilomètres de plages au sable fin, son calme et la forte accessibilité due aux nombreuses stations. 
La côte comprend deux grandes villes, Varna, qui est le port le plus important du pays, et Bourgas, ainsi qu'une vingtaine de petites villes avec leurs plages sauvages. La température de l'air moyenne en été est de 28° C et la température - de l'eau de 25° C. Il y a plus de 240 heures de soleil en mai et septembre et plus de 300 heures en juillet et août.


Les stations de la mer Noire

Les stations de la mer Noire offrent d'excellentes possibilités de repos et de détente. Elles ont une bonne infrastructure d'hôtels, restaurants et lieux de loisirs. Parmi les stations balnéaires les plus importantes, il faut citer : Albéna, Roussalka, Les sables d'or, Saints Constantin et Hélène, Kamtchia, Elenité, La Côte du soleil, Duni, Primorsko
Les villes du littoral bulgare furent fondées dans l'Antiquité et elles se sont spécialisées dans le tourisme depuis plusieurs années. A part les hôtels, elles disposent d'un important parc de chambres chez l'habitant où l'on retrouve l'atmosphère romantique des villes de pêcheurs et de marins. Parmi les plus grandes, citons : Varna et Bourgas, parmi les plus typiques : Sozopol, Nessebar, Baltchik.


Le tourisme rural

Le tourisme rural est représenté par un grand nombre de villages bulgares, situés dans des régions écologiques, qui ont conservé leur aspect traditionnel et leur esprit authentique..
Les habitants de la campagne bulgare et les montagnards ont un sens inné de l'accueil. Le curieux voyageur, randonneur ou chercheur pourra partager la vie des habitants, participer aux travaux agricoles, faire des balades ou des randonnées à pied, à cheval, ou en charrette, se familiariser avec la cuisine et l'artisanat.
A tous ceux qui souhaitent fuir la vie citadine, le séjour en espace rural sera l'occasion d'apprendre à faire du yaourt ou bien de la confiture de grand-mère, de rapporter de la céramique faite à la main ou de s'adonner aux danses traditionnelles. Le voyageur pourra sentir l'ambiance et l'esprit du village bulgare à Bojentzi, Arbanassi, Jeravna, Brachlian, Kovatchevitza, Lechten, Dolen, Momchilovtzi, Chiroka laka, Ribaritza, Biala Tcherkva, etc... Là, il peut voir des coutumes et des rites populaires authentiques.


Le tourisme religieux

Les premiers monastères précèdent la création de l'Etat bulgare. Avec l'instauration de la religion chrétienne, ils se développent rapidement. La première impression que créent les murs austères des monastères laisse place à l'émerveillement dès qu'on en franchit le seuil. Architecture surprenante, églises séculaires ornées de fresques splendides : des coins de beauté et de quiétude à l'abri de la vanité.
Superbes ensembles monastiques et cathédrales, iconostases en bois sculpté, icônes vielles de plus de 1 000 ans, remarquables fresques, centres d'échange, de foi, d'éducation, d'études, d'art et de recueil - ils jouèrent un rôle décisif dans la consolidation de l'Etat bulgare (à ses débuts) et dans le mouvement de libération. Plus qu'une communauté de dévoués, ils ont incarné l'identité nationale pendant plus de 500 ans. Durant l'occupation ottomane c'était l'Institution. Les grandes écoles artistiques de cette époque sont : Débar, Samokov, Bansko et Tryavna.
A l'heure actuelle 120 monastères sont conservés en Bulgarie et leur présence est un témoignage de la culture, de l'esprit de créativité et de la conscience nationale du peuple bulgare dans le même temps qu'ils sont inséparables de sa pensée et de sa spiritualité. Les monastères les plus visités sont: le monastère de Rila, le monastère de Batchkovo, le monastère de Troyan, le monastère de Zemen, le monastère de Preobrajen, et le monastère d'Aladja. De nos jours plus de 20 d'entre les monastères bulgares disposent de chambres d'hôtes et d'espaces à vocation touristique.

Le monastère de Rila:
Un des hauts lieux de l'orthodoxie. Le Deuxième ensemble orthodoxe par ordre d'importance sur les Balkans (8800 m2). C'est le site monastique le plus monumental de la Bulgarie, qui se distingue par des qualités architecturales et artistiques exclusives. Fondé au Xe s. par St. Jean de Rila, ermite canonisé par l'Église orthodoxe, le patron de la Bulgarie. 
Il est situé à environ 120 km de la capitale Sofia, dans les montagnes de Rila.


Le tourisme thermal

La Bulgarie est riche en sources thermales aux qualités thérapeutiques réputées. Sur plus de 5000 répertoriées, un grand nombre était déjà connu dans l'Antiquité. Les Romains ont construit de nombreux de thermes, dont on peut encore voir les ruines. Les principales stations de thermalisme, SPA, thalassothérapie, cures en Bulgarie sont
Albena, Bankya, St. Constantin et Hélène, Devin, Sables d'or, Hissarya, Kyustendil, Mominprohod, Narechen, Pavelbanya, Pomorie, Riviera, Sandanski, Varshets, Velingrad...

Les sources les plus célèbres sont:

  • Serdica
    les anciens thermes sont au centre de la capitale Sofia
  • Bankya
    petite ville à 20 km de Sofia, jouit d'un agréable microclimat propice au repos.
  • Hyssaria
    au centre de la Bulgarie, près de la Vallée des roses, ville antique dont les thermes et les ruines de la forteresse romaine évoquent la grandeur passée.
  • Sandanski
    ville à 170 km au sud de Sofia dans une vallée verdoyante, permet de séjourner dans un hôtel à 4 étoiles. Les lieux disposent aussi d'une clinique spécialisée dans la balnéothérapie.
  • Kustendil
    ancienne ville romaine, connue sous le nom de Pautalia, son hôtel et ses thermes se tiennent dans le centre ville.
  • Saparéva banya
    petit village au pied du Rila, jouit de la source thermale la plus chaude en Bulgarie avec des eaux sortant de terre à 102 C.


Sports d'hiver et tourisme à la montagne

Sur son territoire la Bulgarie possède de nombreuses montagnes d'aspect différent:

  • Rila
    Dans le sud-ouest, la plus haute montagne de la Péninsule 2925 m au Mt.Moussala, plus de 180 lacs et des sources de rivières importantes.
  • Pirin
    Dans le sud-ouest, Mt. Vihren 2914 m.
  • le Balkan (Stara planina)
    Qui traverse le pays d'est en ouest Mt. Botev 2376 m.
  • Vitocha
    Visible de tous les coins de Sofia, fait partie des armoiries de la capitale, Mt.Tcherni vrah 2290 m.
  • Les Rhodopes
    Dans le sud, le massif le plus vaste en Bulgarie (environ 18 000 km2), le sommet principal le Grand Perelik 2191 m.

Les quatre principales stations: Pamporovo, Borovetz, Aleko et Bansko proposent des pistes de ski avec des degrés de difficulté différents, et des équipements de ski. Les hôtels et les chalets confortables qui fonctionnent toute l'année, offrent de bonnes possibilités pour un tourisme actif d'hiver ou simplement pour le repos. Les stations proposent également des écoles de ski avec des moniteurs polyglottes.


Les stations de montagne

  • Borovetz
    Dans le Rila, à 70 km au sud-est de Sofia, elle compte une dizaine d'hôtels. Formée de deux villages aux belles maisons de bois munies de saunas, elle dispose de téléfériques et de remonte-pente pour se rendre au sommet de pistes entre de 1 300 à 2 800 m d'altitude. On peut remonter ainsi jusqu'au point le plus élevé de la Péninsule Balkanique, le mont Moussala, situé à 2 925 m d'altitude.
  • Pamporovo
    Dans le massif des Rhodopes, la montagne supposée du héros mythologique Orphée, plantée à 90 km au sud de Plovdiv, elle est remarquable grâce à l'architecture du village de Chiroka Laka, parfaitement conservée depuis le XVIIIème siècle.
  • Dans la Stara planina
    connue encore comme le Balkan, qui est la plus longue et la plus grande des montagnes bulgares, il y a plusieurs endroits merveilleux. Des villes historiques, des monastères et des défilés pittoresques offrent un tas de possibilités de faire connaissance avec la nature et l'esprit bulgares.
  • Vitocha
    Centre touristique et de sports d'hiver dans la montagne du même nom, à quelque 25 km de la capitale, ses hôtels et ses restaurants font la joie des hommes d'affaires présents pour quelques jours seulement dans la capitale. Son téléférique de 6,5 km, le plus long de Bulgarie, prend son élan de la route périphérique de Sofia.


Le tourisme écologique

Le tourisme écologique a un potentiel considérable pour être développé. Il existe un réseau de 3 parcs nationaux et de 9 parcs naturels, un grand nombre de réserves et de curiosités au milieu de la nature, avec des centres pour les visiteurs.
La Bulgarie propose d'excellentes possibilités de repos pendant les torrides journées d'été au sein des montagnes fraîches, pour photo safari, observation des oiseaux et des plantes, pour pratiquer du rafting, du delta-plane, etc. Sur le territoire des montagnes Sredna gora, Stara planina, Pirin et au bord de la mer Noire, on peut pratiquer le vélo, ou faire des promenades à cheval.


Tourisme de chasse

En Bulgarie la chasse et la pêche deviennent des mouvements organisés et légalisés au début du XIXe siècle. Grâce au ménagement soigneux du gibier, sa population est mise en observation, des saisons de chasse sont déterminées. On a créé des entreprises forestières, des chasse-gardées, des administrations forestières et des réserves naturelles dans lesquelles il y a du petit et de gros gibier - des ours, des yacks, des cerfs, des chevreuils, des sangliers, des chamois, des mouflons, des coqs de bruyère, des lièvres, des perdrix, des faisans, des cailles et d'autres espèces.


La gastronomie

La Bulgarie est située au carrefour de l'Orient et de l'Occident et sa cuisine reflète ce mélange des influences slaves et méditerranéennes : beaucoup de légumes, des soupes et des salades. Les plats traditionnels de viande sont essentiellement faits avec le mouton : les kebabs, l'agneau rôti, le guvetch et généralement mijotés, issus de la cuisine traditionnelle du coin du feu, avec beaucoup d'épices et d'aromates. La charcuterie aussi est aromatisée aux herbes. Les pâtisseries sont d'influence orientale avec des feuilletés (les feuilletés de fromage) et des beignets.


Les vins et alcools typiques bulgares

La vigne poussait déjà en Thrace, il y a plus de 3000 ans et la fabrication de vin a la maison est une tradition pendant des siècles. Le vin n'a commencé a être vraiment commercialisé à partir des années 1970. Les vins les mieux exportés sont des cépages d'origine française : Cabernet Sauvignon, Merlot, Chardonnay. Les vins locaux sont Melnik, Gamza et Mavrud pour les rouges et Dimiat, Misket et Rakatsiteli pour les blancs. Les rouges ont une saveur riche et particulière.


Alcool

Il existe deux types de « rakia » - eau-de-vie bulgare, celle à base de prune "Slivova" - la plus riche en arôme et celle obtenue du raisin "Grozdova" - plus sèche. La « mastika » est un apéritif anisé, bu sans ajout d'eau. Sont également fabriqués des liqueurs de rose, de griottes, du cognac de Preslav ou d'Evsinograd.


Adresses des offices du tourisme

 
(Information touristique et centres de réservation)

Ville Code postal Adresse Télephone
Apriltsi 5641 102, rue Vassil Levski +359 68958 32 49
Arbanasi     +359 62 3 42 57
Balchik 9600 5, rue Cherno More +359 579 7 25 31, 7 26 95
Bansko 2700 2, pl. Demokratzia +359 7443 50 48, 82 77
Belogradchik 3900 6, rue Kniaz Boris I +359 936 31 61, 30 45
Blagoevgrad   4, rue Krali Marko +359 73 2 35 98, 2 31 33, 3 54 58
Bojentzi     +359 67 19 33 62
Bourgas 8000   +359 56 80 03 50
Gabrovo 5300 2, pl. Vuzrazhdane +359 66 2-84-83, 80-84-83
Elena     +359 6151 36 32, 37 32
Kavarna     +359 570 31 17
Kazanluk   4, bd. Kniaz Alexander Batenberg +359 431 2-49-17, 6-25-66
Koprivshtitsa   1, rue Liuben Karavelov +359 7184 21-91
Momchilovtsi 4750 1, Square Centrale +359 3023 22-27
Nessebar     +359 554 35-26
Panichishte     +359 7037 33-02, 33-01
Razgrad     +359 84 2-30-23
Roussé     +359 82 82-47-04
Sandanski   1, pl. Bulgaria +359 746 24-03
Shiroka Luka     +359 3030 233
Smolyan     +359 301 3-80-85
Sofia   1, rue Sveta Sofia +359 2 987-97-78
Sozopol     +359 5514 33-36
Stara Zagora     +359 42 60-01-06
Teteven 5700 pl. Sava Mladenov +359 678 42-17
Triavna 5350 22, rue Angel Kunchev +359 677 22-47
Troyan 5600 133, rue Vassil Levski +359 670 3-50-64
Tsarevo     +359 5562 29-75
Varna 9000 43, bd. Osmi Primorski Polk +359 52 22-35-34, 60-29-07
Veliko Turnovo 5000 13, rue Hristo Botev +359 62 62-21-48, 62-80-57
Velingrad 4600 19, rue Han Asparuh +359 359 2-20-33, 2-27 80
Zlatograd     +359 3071 21-69

Sites Internet d'information sur quelques grandes villes:

Sofia
www.sofia.bg
www.sofiacityguide.com
www.sofia.com
www.explore-sofia.com

Plovdiv
www.plovdiv.bg
www.plovdiv.org
www.plovdivguide.com

Varna
www.varna.bg

Bourgas
www.bourgas.com
www.bourgas.org
www.beachbulgaria.com

Veliko Tarnovo
www.veliko-tarnovo.net
www.velikoturnovo.info

Principaux aéroports :
www.sofia-airport.bg
www.plovdivairport.com
www.varna-airport.bg
www.bourgas-airport.com

La compagnie nationale bulgare 
BULGARIA AIR: www.air.bg


Quelques mots...

Bonjour : Dobar den
Bonsoir : Dobar vetcher
Au revoir : Dovijdane
Merci : Blagodaria
Excusez-moi : Izvinete
Je vous en prie : Molia
Comment allez-vous ? : Kak ste?
A votre santé : Nazdrave
Combien cela coûte-t-il ? : Kolko strouva?

Un : Edno
Deux : Dve
Trois : Tri
Quatre : Tchétiri
Cinq : Pet
Six : Chest
Sept : Sedem
Huit : Ossem
Neuf : Devet
Dix : Desset
Vingt : Dvadesset
Trente : Tridesset
Quarante : Tchetiridesset
Cinquante : Petdesset
Soixante : Chestdesset
Soixante-dix : Sedemdesset
Quatre-vingt : Osemdesset
Quatre-vingt-dix : Deverdesset
Cent : Sto
Mille : Hiliada

français     български

Plan d'accès et contact
1, avenue Rapp
75007 Paris
Tél. : 01 45 51 85 90
Fax : 01 45 56 97 50

Métro: Ligne 9 - Alma Marceau
RER: Ligne C - Pont de l'Alma
Bus: 42, 63, 80, 92 BOSQUET - RAPP









Ambassade de Bulgarie en France, 1, avenue Rapp, 75007 Paris; Tél. : +33 1 45 51 85 90, Fax : +33 1 45 56 97 50.
© 2014, Ambassade de la République de Bulgarie en la République Française. Web Development and Design by Pavel Tsankov
^ Retour en haut de page